Lycées. Le lycée de Liffré ouvrira bien à la rentrée 2020

Avancement du chantier en janvier 2020 - © J. Sevrette / Région Bretagne

03 juin 2020

Prêt pour accueillir les premiers élèves ! La construction du lycée public Simone-Veil à Liffré se réorganise pour une ouverture en mode adapté à la rentrée 2020. Découvrez la vidéo immersive.

À Liffré, la construction hors normes du lycée neuf Simone-Veil se poursuit avec intensité pour ouvrir l'établissement à la rentrée scolaire 2020, tel que prévu. Au printemps, le chantier a connu comme partout en France l'interruption due au Covid-19. Afin d'achever le lycée à temps, des mesures ont été prises et les travaux réorganisés selon un calendrier adapté.

Dès le 1er septembre 2020, les quelque 400 élèves répartis en 8 classes de seconde et 2 classes de première, ainsi que les personnels, pourront prendre possession de l'établissement : les bâtiments et équipements essentiels à son fonctionnement seront prêts. D'autres parties du lycée, dans des zones bien circonscrites, continueront cependant d'être en travaux pour un achèvement final en décembre 2020.

La construction se distingue par ses éléments bois omniprésents. Photos : © J. Sevrette - Région Bretagne

La priorisation des travaux

Démarrée à l'été 2018, la construction est à présent bien avancée. Environ deux tiers du site pourront être mis en service dès la rentrée, dans de bonnes conditions de sécurité et d'usages, pour un fonctionnement en mode adapté. Cela concernera :

  • un bâtiment d'enseignement (14 salles de classe seront disponibles à la rentrée),
  • le bâtiment de Sciences,
  • la restauration scolaire
  • l'espace numérique, le CDI
  • les parties de vie lycéenne (foyer, cour récréative)
  • les bâtiments administratifs et infirmerie
  • les locaux techniques

Six bâtiments sur neuf seront fonctionnels, ce qui permettra d'organiser l'enseignement dans des conditions satisfaisantes dès la rentrée. Afin d'assurer la phase de coactivité avec les travaux sur le site, des solutions transitoires seront mises en place :

  • une entrée provisoire, contiguë au futur accès principal, sera aménagée le temps d'achever le bâtiment d'accueil, reconnaissable à sa forme de galet, et sa salle polyvalente ;
  • un autre bâtiment d'enseignement, des logements de fonction et la voirie extérieure seront eux aussi achevés au cours de l'automne ;
  • la gare routière de Liffré et sa liaison piétonne vers le lycée seront ouvertes, ainsi que d'autres cheminements piétons sécurisés autour de l'établissement ;
  • pour les personnels, des stationnements provisoires seront disponibles à côté du stade communal, avec une liaison piétonne pour accéder au lycée.

>> VISITEZ LE LYCÉE EN VIDÉO IMMERSIVE :

Conception en maquettte "BIM" (building information modeling), une approche globale de l'étude des bâtiments

Un lycée exemplaire

À terme, le lycée d'enseignement général et technologique Simone-Veil accueillera un effectif de 1200 à 1500 élèves venant de 28 communes du bassin nord-est rennais sur un campus scolaire comprenant 9 bâtiments, plus de 14 000 m2 de surfaces, des espaces paysagers.

Exemplaire avec son architecture dite bioclimatique et ultra-performant sur le plan environnemental (niveau PassivHaus+), le nouveau lycée sera aussi un établissement modèle en termes de confort d'usages et de modernité du cadre d'études.

Sous maîtrise d'ouvrage de la Région Bretagne déléguée à SemBreizh, le projet d'un montant de 47,3 M€ TTC s'inscrit dans la perspective des objectifs de la BreizhCop, ce dispositif breton inédit en France, socle de l'action régionale pour une Bretagne durable

Vue générale - © Chomette-Lupi Associés, avec Atelier Loyer

Vue de l'entrée - © Chomette-Lupi Associés, avec Atelier Loyer

Vue intérieure d'un bâtiment d'enseignement - © Chomette-Lupi Associés, avec Atelier Loyer

Où s'informer ?

Téléchargez la lettre de chantier n°2, juin 2020 – pdf 1.9 Mo

Consultez l'actualité du projet sur le site de la Région Bretagne

Retrouvez les informations pédagogiques du lycée Simone-Veil

Catégories
    Partager sur les réseaux sociaux